Conseils pour la reprise


Quelles règles pour la reprise dans ce contexte de crise sanitaire ?

Le principe des mesures d’hygiènes (lavage régulier des mains, tousser dans son coude, mouchoir à usage unique et ne pas se toucher le visage), et de distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance.
_ .
.

Comment faire du théâtre dans ce contexte de distanciation sociale ?
Dans un contexte sanitaire qui impose distanciation et/ ou masque il est un peu difficile de se projeter sur notre pratique théâtrale qui implique mouvement, souffle, contact…
Les lieux accueillant le public ont ré-ouvert, les pratiques artistiques sont autorisées, comme d’autres pratiques artistiques le port du masque n’étant pas compatible avec la discipline, celui-ci n’est pas obligatoire pendant le déroulé des activités artistiques.
(point V. de l’article 45 du décret du 10 juillet modifié par le décret du 28 août)
_ .
.


Concrètement, comment s’organise-t-on ?

Dans ce qui devient désormais une course de fond, il convient de d’abord faire appel au bon sens pour concilier reprise et prévention.
Les premiers gestes s’imposent :
- en cas de symptôme rester confiné et se faire tester.
- se laver les mains régulièrement (avant et après l’activité + chaque fois que nécessaire)
- maintenir autant que possible les distances,
- aérer les espaces,
- adapter les volumes au nombre de participants

Et, malgré tout cela, soyons franc, le risque zéro n’existe pas, la conscience et responsabilisation de chacun est donc primordiale à cette reprise.
_ .
.

Reprendre ?
Dans ce moment tout à fait particulier il est bien normal que certains d’entre nous soient plus inquiets que d’autres. Il est malheureusement à noter que certains d’entre nous doivent encore considérablement limiter leurs interactions avec les autres pour se protéger. Il nous revient donc d’encore inventer pour permettre à tous de maintenir une pratique théâtrale.
Les associations, vos engagements bénévoles, ont un rôle primordial dans la vie sociale et culturelle de la population qui vous entourent. Malgré toutes ces nouvelles contraintes, rappelons-nous que la relance de l’activité sociale est indispensable à notre bien-être, à notre santé. Restons en action !
L’ADEC 56 est à votre écoute et peut vous accompagner dans votre démarche. N’hésitez pas à contacter l’équipe des permanents par téléphone, au 02-97-73-96-15 ou à solliciter un rendez-vous pour échanger, partager, mutualiser.
_ .
.


Conseils pour redémarrer :

- Définissez votre organisation qui permette le respect des gestes protecteurs de base, incontournables (lavage de main, distanciation).
- Rapprochez-vous de vos élus pour connaître les consignes locales appliquées, notamment dans les éventuels locaux partagés qui vous sont prêtés.
Les communes et gestionnaires de salles peuvent également exiger des mesures plus strictes, voire ne pas ouvrir les salles.
- Réfléchissez à une organisation des activités qui intègre le temps et les moyens de nettoyage. Dans le cas d’utilisation de matériel par plusieurs personnes, prévoir un nettoyage entre chaque utilisateur (les utilisateurs peuvent le nettoyer eux même)
- Pensez au roulement entre vos activités pour éviter que les groupes ne se croisent et pour permettre d’aérer (a minima) enter chaque groupe. Tenez un registre des présences simultanées qui pourra être utile pour prévenir les éventuels personnes contacts, si un des participants est par la suite testé positif.
- Informez les adhérents, les intervenants et la mairie des consignes et obligations
que vous avez mises en place
_ .
.


Emploi : quelles responsabilités ?

En tant qu’employeur, il vous revient d’assurer la sécurité du personnel de votre association. Les règles du ministère du travail pour la sécurité et la santé des salariés en entreprises s’appliquent en toute circonstance.
Pour les associations employeuses, notez bien que le port du masque est obligatoire pour les personnes salariées. D’autres outils et moyens seront à apporter aux personnes que vous embauchez pour les protéger dans le cadre de leur fonctions.
Ces mesures ne peuvent qu’être encouragées pour protéger également les bénévoles dans leur engagement sur les activités de l’association.
_ .
.


Reprendre : à combien ? Déclarations en préfecture ?

La règle de 10 personnes sur la voie publique et dans les lieux publics ne relevant pas de la réglementation des Établissements Recevant du Publics autorisés à accueillir du public reste la référence. Toutefois, notez bien que les activités qui sont organisées dans les ERP autorisés à accueillir du public, la déclaration en préfecture n’est plus obligatoire, sauf pour les établissements accueillant plus de 1500 personnes.
A noter que le préfet pourra localement interdire ou restreindre, par des mesures réglementaires ou individuelles, les rassemblements, réunions ou activités auxquels la déclaration préalable n’est pas applicable lorsque les circonstances locales l’exigent.
_ .
.


Pas de côté !

A tous ceux qui sont jusqu’ici interdits de remonter sur les planches, voici une première suggestion : saisissez cette occasion pour jouer avec ceux que vous embrassez encore ! Oui, jouons en famille, en couple, entre colocataires ! Autant de troupes éphémères passionnantes à constituer tant que l’on n’ose pas ré-ouvrir sa « communauté de jeu ».
Autant d’occasion pour transmettre le théâtre à d’autres, de s’emparer entre parents et enfants de ces textes qui mettent en jeu et en joie la famille : s’aventurer avec Bouli Miro (Fabrice Melquiot, l’Arche), plonger dans « Cupidon est malade » (Pauline Sales, Solitaires intempestifs), lâcher prise avec les Titch3… (Louis Calaferte, Avant-Scène Théâtre) oser les plus grandes scènes d’amour du théâtre classique et contemporain, se dérider avec « moi je crois pas ! » et les « ça va » de J.C. Grumberg… (Actes Sud) Bref, la Théâtrothèque regorge de textes qu’il est possible d’explorer en tous temps !
_ .
.

Pour aller plus loin :

_ .
.

Le décret du 10 juillet modifié par le décret du 28 août
prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire
Point V. de l’article 45 du décret du 10 juillet modifié par le décret du 28 août indique : « Sauf pour la pratique d’activités artistiques, le port du masque est obligatoire dans les établissements autorisés à accueillir du public en application du présent article. La distanciation physique n’a pas à être observée pour la pratique des activités artistiques dont la nature même ne le permet pas. »
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000042105897
_ .
.

Les documents d’aide à la reprise du ministère de la Culture :
Retrouvez ici les recommandations favorisant la reprise des activités culturelles préconisées par le ministère de la culture.
Le document dédié aux conservatoires et lieux d’enseignements, revu le 7 septembre 2020, peut vous apporter le cadre d’organisation de vos ateliers.
le document dédié aux salles de spectacles, revu le 7 septembre 2020, guidera l’organisation de vos représentations.
https://www.culture.gouv.fr/Aides-demarches/Covid-19-le-ministere-informe-les-professionnels/Deconfinement-recommandations-sanitaires-pour-la-reprise-d-activite
_ .
.

Reprendre dans une salle de danse : possible ?
Sur la classification du type d’Établissement Recevant du Public (ERP) définie par le code de l’urbanisme, il convient de ne pas confondre les salles de danse (ERP de type P) et les structures d’enseignement de la danse (ERP de type R, structures d’enseignement artistique particulier ou de type X, établissements sportifs couverts). En effet, les établissements de type P nommés « salles de danse » désignent les discothèques ou salles de bals, alors que les établissements de type R ou X désignent les écoles et structures de pratique de la danse. La réglementation concernant les ERP de type R ou X autorise ainsi leur ouverture, les ERP de type P devant rester fermés. Tout dépend donc de la classification de votre établissement.
Pour les départements considérés comme des « Zones de Circulation active du Virus », les Préfets peuvent restreindre, interdire ou réglementer l’accueil du public dans les établissements de type R ou X dans le but de lutter contre la propagation du virus.
_ .
.

Le document du ministère du travail pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise.
https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/protocole-national-sante-securite-en-entreprise__31_aout_2020.pdf
_ .
.

Les informations pour la reprise des ateliers et manifestations dans le respect des mesures barrières de la FNCTA
http://www.fncta.fr/infos-articles/preconisations_reprise.php
Affichette proposée par la FNCTA :
JPEG - 291.9 ko

A venir :

organiser une représentation

Le maintien de la distanciation physique et le port du masque ne s’applique pas nécessairement pour les personnes en situation de handicap et les personnes qui les accompagnent.


Navigation

Agenda

 

2020

 

 

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234